Modalités pratiques

Comment devenir pilote

Devenir pilote est le rêve de nombreux enfants. En grandissant, certains n’ont pas lâché leur ambition et pensent sérieusement à poursuivre leurs études dans cette voie. De nombreuses qualités sont exigées au futur pilote. Il doit notamment présenter un bon bilan de santé. Il est préférable d’avoir un profil scientifique, bien parler anglais et être prêt à poursuivre ses études en aviation.

Pour un aspirant pilote, le profil scientifique n’est pas une obligation, mais cela permet d’avoir plus de chances d’intégrer une école de pilote. En France, il y a quatre voies possibles pour apprendre à piloter. L’idéal serait d’intégrer l’école nationale d’aviation civile ou ENAC. Il faut au moins être titulaire du baccalauréat, éventuellement, avoir suivi une classe préparatoire scientifique ou disposer d’une licence de pilote professionnel. L’admission se fait par voie de concours et seulement une trentaine de candidats sont reçus chaque année.

L’armée de l’air recrute également entre 50 et 80 bacheliers par an. Ce cursus permet d’intégrer la filière des élèves officiers du personnel navigant. L’aspirant pilote doit passer une série de tests qui vont déterminer s’il est apte à intégrer la formation. Par ailleurs, Air France ouvre également ses portes à ceux qui souhaitent embrasser la carrière de pilote. Pour cela, il faut au moins être titulaire d’un bac +1 et réussir le concours d’entrée. La formation dure 28 mois et donne la possibilité d’être embauché à la fin des études.

Enfin, il est aussi possible de suivre une formation de pilote en intégrant la filière privée. Pour cela, il faut se rendre auprès d’un établissement dispensant des cours de pilote, affilié à la Fédération Française Aéronautique. Le cursus est plus long et il faut pouvoir débourser 80 000 euros ou plus pour la totalité de la formation. A l’issue de ses études, l’aspirant commence en tant que copilote et au bout de certaines heures de vol, il est promu commandant de bord.